Le Maroc
entre ATLAS et OCEAN

Une randonnée inoubliable à la découverte des terres de transhumances du Haut Atlas, et des plus beaux paysages marins d'une côte sauvage exceptionnelle. Sans oublier MARRAKECH et ESSAOUIRA

Nomades du Haut Atlas et gravures rupestres du Yagour

Randonnée muletière Haut Atlas

Un superbe trek dans une région peu fréquentée du massif du Toubkal, aux paysages d'une très grande diversité : hautes vallées, plateaux d'altitude, gorges, villages citadelles accrochés à flanc de montagne, rivières et cascades.

Le plateau du Yagour est aussi un site majeur pour les gravures rupestres : une vingtaine de sites de dalles de grès gravées, datant de 2500 à 3000 ans sont répertoriés, soit plus de mille gravures.

Notre randonnée dans l'Atlas débutera au col du Tizi N'Tichka, qui sera notre voie d'accès aux terres d'altitude du Yagour. Nous terminerons par la belle et sauvage vallée du Zat, inconnue des voyageurs hormis quelques rares randonneurs.

photo village photo d'un troupeau dans l'Atlas photo promeneurs rochers

8 jours. 6 nuits en bivouac. 2 nuits en hôtel*** à Marrakech, ou riad en option. Niveau 1 à 2. Randonnée muletière de 5/6 heures de marche par jour.

De Marrakech nous partirons vers le Haut Atlas et le col de Tzi N'Tichka, où nous attend l'équipe des muletiers qui va nous accompagner pendant cette randonnée.

Mules chargées, nous partirons sur les sentiers muletiers à flanc de montagne vers le plateau d'Afra, en longeant un ravin au milieu des chênes verts jusqu'au village de Azgour. Puis nous suivrons un sentier en balcon le long de l'oued Zat qui nous conduira vers les villages d'altitude du plateau de Yagour.

Nous traverserons les alpages du Yagour fréquentés l'été par les nomades berbères du Haut Atlas et leurs troupeaux. Ces transhumances existent depuis la nuit des temps, comme en témoignent les gravures découvertes sur les grandes dalles de grès, et qui représentent différentes scènes de vie.

Nous descendrons par un chemin en balcon d'où nous aurons une belle vue sur le massif de l'Oukaimden et la verdoyante vallée de l'Ourika et ses cultures en terrasses. Nous franchirons un col pour descendre vers les bergeries situées au pied de l'Adrar n'Yagour et ses plateaux verdoyants.

Nous entamerons notre dernière journée de randonnée en traversant la belle et sauvage vallée du Zat jusqu'à l'Arbaa Tighdouine et le village de potiers de Talatasste, que nous visiterons avant de rentrer à Marrakech.

POINTS FORTS

  • Un parcours d'une grande diversité de paysages dans une région du massif du Toubkal très peu fréquentée
  • Rencontre avec les nomades
  • Découverte des gravures rupestres

Suivi de

Dérive atlantique sur les rivages d'Essaouira

Randonnée chamelière Côte atlantique

Une randonnée douce aux alentours d'Essaouira. 5 jours de marche entre l'Atlantique et les contreforts de l'Atlas marocain, des chameaux portant vos bagages. Vous traverserez des plateaux plantés d'arganiers, ou vous longerez des plages nichées au fond de criques où se nichent de petits villages de pêcheurs. Ou de grandes dunes au fond larges baies, la plupart du temps désertes.

Avec en fin de randonnée, temps libre pour découvrir l'attachante Essaouira, sa médina bleue et blanche, et son port animé cerné de remparts.

photo village photo promeneurs rochers photo d'un troupeau dans l'Atlas

Séjour 7 jours. 4 nuits en bivouac sous tente. 1 nuit en riad à Essaouira. 2 nuits en hôtel*** à Marrakech. Niveau de marche facile : 4h de marche par jour. Période : avril à novembre. Idéal pour un voyage famille au Maroc

De Marrakech nous partons vers la côte atlantique jusqu'au village de pêcheur de Tafedna, ancien mouillage portugais, où nous retrouvons l'équipe chamelière. Installation du campement.

Départ vers l'intérieur des terres à la découverte d'un chapelet de douars de la tribu des Haha, à travers des arganiers, curiosité botanique locale dont on extrait une huile comestible; puis nous rejoindrons le littoral, et installons notre bivouac à proximité du village de pêcheurs d'Iften. Lourdes barques bleues sur la grève, où les pêcheurs à l'abri d'une pointe rocheuse réparent les filets et nettoient les moteurs en attente de la marée, au milieu des casiers, nasses et palangres.

Par un sentier à travers des plantations d'euphorbes et de thuyas, nous quittons notre belle plage cernée de falaise, pour arriver au marabout sidi M'barek et ses belles cascades d'eau douces qui font de la région le paradis des campeurs. Bivouac

Nous longeons la côte le long des grandes dunes littorales de Sidi kaouki, et continuons notre périple sur la piste des anciennes routes caravanières à travers une brousse de thuyas et d'arganiers, où il n'est pas rare de voir des chèvres perchées, brouter les sommets des buissons. Un cheminement dans les dunes, les sentiers de chèvres dans la végétation basse, les falaises pour arriver à notre bivouac de Diabate.

Ce matin, dans les brumes d'écumes se dessine au loin l'île de Mogador. Notre dérive atlantique entre terre et mer se termine à travers dunes et plages immenses, pour arriver à Essaouira - l'ancienne Mogador.

Temps libre à la découverte de la ville, ses remparts, les ruelles de la médina, et la Sqala du port. Nuit en riad.

Retour à Marrakech.

POINTS FORTS

  • Une côte sauvage superbe accessible seulement à pied
  • La caravane des dromadaires
  • Les longues plages de sable blanc et Essaouira


Départs 2016 : 26 juin au 10 juillet – 10 au 24 juillet – 7 au 21 août – 14 au 28 août

La partie ATLAS et la partie COTE ATLANTIQUE peuvent se faire séparément Voir Nomades du Haut Atlas & gravures rupestres du Yagour. Et Dérive atlantique sur les rivages d’Essaouira

INFORMATIONS sur le trek Haut Atlas

SITUATION : dans le Haut-Atlas à 100 km de Marrakech

CLIMAT DANS LE HAUT ATLAS : subtropical océanique sur les versants nord et sud de la partie occidentale jusqu'au Jbel Toubkal. Exposés aux perturbations venant de l'Atlantique, les versants sont relativement humides avec des précipitations espacées mais parfois diluviennes. Il tombe autour de 50 cm d'eau par an en moyenne. La sécheresse estivale, entrecoupée de rares orages, est intense. L'enneigement est généralement tenace au-dessus de 3 500 mètres de novembre à avril, avec de grosses variations selon l'exposition.

QUAND PARTIR ? La période souhaitable pour randonner dans le Haut Atlas s'étale de juin à octobre

NIVEAU 1 à 2 / Moyen : Bien que se déroulant en haute altitude avec quelques dénivelés, cet itinéraire se déroulant sur les sentiers muletiers ne présente pas de difficulté technique particulière. Ce sont les mules qui portent toute la logistique et vos bagages ; vous ne portez que votre petit sac à dos de journée. Les marches sont de 5 heures en moyenne par jour avec des bivouacs.

TRANSPORT : minibus, 4X4 ou grand taxi, selon le nombre de personnes

PORTAGE : mules

NOURRITURE : copieux petit déjeuner, pique-nique le midi, goûter, repas chaud le soir

HEBERGEMENT : hôtel *** à Marrakech/ bivouac en circuit

INFORMATIONS sur la randonnée côte atlantique

SITUATION : dans le sud-est du Maroc à 180 km de Marrakech

CLIMAT : tempéré toute l'année (entre 8/20° C en hiver et au printemps) (entre 20/40° C en été). Ce circuit est très agréable en été pour échapper aux grandes chaleurs du sud, brumes le matin parfois vents charges d'embruns surtout l'après midi. Les alizés soufflent toute l'année sur la côte atlantique et nécessitent un pull le soir

PERIODE : La randonnée pédestre dans cette partie du Maroc se pratique toute l'année mais la meilleure saison s'étale d'avril à septembre.

NIVEAU 1/ TRES FACILE : Situé à 50 km d'Essaouira, cet itinéraire longe la côté sauvage atlantique, ou suit les sentiers muletiers à l'intérieur des terres et forêts d'arganiers sur un terrain facile avec des marches de 4 heures en moyenne. Et les dromadaires portant vos bagages.

TRANSPORT : minibus, 4X4 ou grand taxi, selon le nombre de personnes

PORTAGE : dromadaires

NOURRITURE : copieux petit déjeuner, pique-nique le midi, goûter, repas chaud le soir

HEBERGEMENT : hôtel *** à Marrakech/ bivouac et 1 nuit en riad en circuit

ENCADREMENT

Nos guides : Toutes nos randonnées sont encadrées par des guides marocains, brevetés, parlant couramment français. Ce sont de vrais professionnels engagés dans la qualité et l'éthique. Loin des sentiers battus, ils vous offriront des rencontres uniques au cour d'une nature retrouvée. Au-delà de leurs compétences techniques et leur connaissance parfaite du terrain, leur engagement dans des associations culturelles vous donnera ce plus, qui rend les voyages inoubliables.

Nos cuisiniers : ils vous mitonneront de bons petits plats, ensoleillés par les épices qui rendent leur cuisine si savoureuse ; un plus, essentiel à votre randonnée. Ils sauront également adapter les menus aux enfants.

Nos muletiers : Rares sont ceux qui parlent français. Mais leur gentillesse, leur sens du partage, la musique le soir, font que vous communiquerez très bien avec eux. Ils sont paysans, bergers ou nomades, souvent mariés et pères de famille. Accompagner les randonnées est pour eux un travail d'appoint important : cela leur permettre d'acheter le thé, le sucre, l'huile, cahiers et livres pour les enfants.

Ce sont des équipes fidèles et motivées qui sauront faire de votre séjour une réussite !

L'esprit CYBER BERBERE : Nos randonnées sont organisées dans un esprit d'ouverture et de convivialité ; elles seront l'occasion de rencontres chaleureuses avec la population. Notre souhait est de vous faire découvrir les plus beaux paysages de l'Atlas ou du désert marocain, à travers des propositions de voyages et séjours rattachés aux activités traditionnelles, respectueuse des populations, de leur culture, de l'environnement, et source de retombées financières au niveau local.

Notre agence participe au développement de l'écotourisme au Maroc, à travers notre association (www.anergui.org) qui suit et épaule la réalisation de projets de développements sur une vallée de l'Atlas central.

Retour en haut